Informations

D'où vient le signe dollar ?


Si vous vous demandez d'où vient le signe dollar ($), vous êtes en bonne compagnie. Personne ne le sait vraiment avec certitude, et plusieurs théories ont émergé au fil des ans. L'explication la plus largement acceptée, selon le Bureau of Engraving and Printing, remonte au peso espagnol, qui était accepté comme unité de valeur de base dans l'Amérique coloniale à la fin des années 1700. Des manuscrits manuscrits datant de cette époque montrent que le peso – formellement « peso de ocho reales » ou « morceau de huit » en Amérique – était abrégé PS. On pense qu'au fil du temps, l'abréviation a souvent été écrite de manière à ce que le S soit au-dessus du P, produisant une approximation du symbole $. Le $ est apparu pour la première fois sur papier après 1800 et était largement utilisé au moment où le premier dollar en papier américain a été émis en 1875.

Bien que la théorie du PS soit maintenant largement acceptée, diverses explications alternatives ont été proposées au fil des ans pour expliquer la naissance de ce symbole omniprésent. L'une des plus populaires est venue de la philosophe et auteure libertaire Ayn Rand, qui dans son roman de 1957 "Atlas Shrugged" incluait un chapitre sur le signe dollar, qui, selon elle, était un symbole non seulement de la monnaie américaine mais de la liberté économique du pays. Selon Rand, le signe dollar (écrit avec deux barres obliques vers le bas au lieu d'un) provient des initiales des États-Unis : Un U majuscule superposé sur un S majuscule, moins la partie inférieure du U. Aucune preuve documentaire n'existe pour étayer cela. théorie, cependant, et il semble clair que le signe dollar était déjà utilisé au moment de la formation des États-Unis.


Le billet d'un dollarCollectionneur

Bien que des expériences avec du papier-monnaie aient eu lieu tout au long de l'histoire du pays, elles ont été en grande partie infructueuses. Les gens, pour une bonne raison, ne faisaient pas confiance aux billets et préféraient les pièces d'or et d'argent. En 1861, ayant besoin d'argent pour financer la guerre civile, le Congrès autorisa l'émission de billets à vue en coupures de 5 $, 10 $ et 20 $. Les billets à demande ont été ainsi nommés parce qu'ils étaient remboursables en pièces « sur demande ». Les billets ont été surnommés Greenbacks, un nom qui est encore utilisé aujourd'hui pour désigner la monnaie des États-Unis.

Le premier billet de 1 $ a été émis en 1862 sous la forme d'un billet de dépôt légal avec un portrait de Salmon P. Chase, le secrétaire au Trésor du président Abraham Lincoln.

Le National Banking Act de 1863 a établi un système bancaire national et une monnaie nationale uniforme. Les banques étaient tenues d'acheter des titres du gouvernement américain pour garantir leurs billets de la Banque nationale. Bien que les billets des États-Unis soient encore largement acceptés, la plupart des billets de banque circulant entre la guerre civile et la Première Guerre mondiale étaient des billets de banque nationale. Ils ont été émis de 1863 à 1932. De 1863 à 1877, les billets de la Banque Nationale ont été imprimés par des sociétés de billets de banque privées sous contrat avec le gouvernement fédéral. Le gouvernement fédéral a repris leur impression en 1877.

Les certificats d'or ont été émis pour la première fois en 1863 et mis en circulation générale en 1865. La grave crise économique des années 1930 - mieux connue sous le nom de Grande Dépression - a entraîné des ruées sur les banques et des demandes d'or du public. En 1934, tous les certificats d'or ont été demandés par les banques de réserve fédérales et entre les années 1934 et 1974, il était illégal pour les citoyens américains de détenir des lingots d'or ou des certificats.

Les certificats d'argent ont été émis pour la première fois en échange de dollars d'argent en 1878. Pendant de nombreuses années, les certificats d'argent ont été le principal type de monnaie en circulation. Cependant, au début des années 1960, lorsque la hausse des prix de l'argent menaçait de saper le système monétaire, le Congrès a éliminé les certificats d'argent et a également interrompu l'utilisation de l'argent dans les pièces de monnaie en circulation telles que les pièces de dix cents et les quartiers.

La conception actuelle du billet d'un dollar des États-Unis (1 $) date techniquement de 1963, lorsque le billet est devenu un billet de la Réserve fédérale par opposition à un certificat d'argent. Cependant, bon nombre des éléments de conception que nous associons au projet de loi ont été établis en 1929 lorsque toute la monnaie du pays a été modifiée pour prendre sa taille actuelle. Les collectionneurs appellent les billets d'aujourd'hui « billets de petite taille » pour les distinguer des formats plus anciens et plus grands. L'élément le plus notable et le plus reconnaissable du billet d'un dollar moderne est le portrait du premier président, George Washington, peint par Gilbert Stuart.

Le billet d'un dollar émis en 1929 (sous la série de 1928) était un certificat en argent. Le sceau du trésor et les numéros de série étaient bleu foncé. Le revers avait un grand ONE orné superposé par UN DOLLAR. Ces certificats d'argent de 1 $ ont été émis jusqu'en 1934.

En 1933, des billets américains de 1 $ ont été émis pour compléter l'offre de certificats d'argent de 1 $. Son sceau du trésor et ses numéros de série étaient rouges. Seul un petit nombre de ces billets de 1 $ est entré en circulation et le reste a été conservé dans des coffres du trésor jusqu'en 1949, date à laquelle ils ont été émis à Porto Rico.

En 1934, sous le portrait de Washington, les mots UN DOLLAR D'ARGENT ont été changés en UN DOLLAR en raison du fait que les certificats d'argent pouvaient être échangés contre des lingots d'argent. Le sceau du Trésor a été déplacé vers la droite et superposé sur UN, et un chiffre bleu 1 a été ajouté à gauche.

En 1935, les changements de conception comprenaient le changement du chiffre bleu 1 en gris, le sceau du Trésor a été réduit et superposé par WASHINGTON D.C., et un UN DOLLAR stylisé a été ajouté sur le sceau du Trésor. Le revers a également été modifié dans sa conception actuelle, à l'exception de l'absence de IN GOD WE TRUST.

Les années de la Seconde Guerre mondiale ont été marquées par plusieurs impressions spéciales, dont les surimpressions d'Hawaï. Le gouvernement craignait que Hawaï ne soit perdue pour les Japonais et voulait pouvoir dévaluer l'argent si cette invasion se produisait.

En 1957, le billet de 1 $ est devenu la première devise américaine à porter la devise IN GOD WE TRUST.

En 1963, la production de billets de la Réserve fédérale d'un dollar a commencé à remplacer le certificat d'argent de 1 $. La conception de la bordure sur le devant a été complètement repensée et les numéros de série et le sceau du trésor ont été imprimés à l'encre verte.

En 1969, le billet de 1 $ a commencé à utiliser le nouveau sceau du Trésor avec un libellé en anglais au lieu du latin.


Pourquoi l'appelons-nous un « dollar » ?

Beaucoup de gens sont fascinés par l'étymologie et passeront volontiers beaucoup de temps à retracer l'histoire d'un mot spécifique, en examinant des centaines d'années d'histoire à la recherche d'informations lexicales. Bien que nous soyons toujours heureux de voir les gens assouvir leur passion pour la langue, nous devons également dire que dans de nombreux cas, l'histoire de l'histoire d'un mot est susceptible d'être une affaire plutôt sèche. Si vous êtes à un dîner et que quelqu'un essaie de discuter avec vous en vous racontant l'histoire intéressante d'un mot tel que chic il y a de fortes chances que l'histoire du mot ne soit pas réellement comme supposée.

Tout commence, assez logiquement (si vous acceptez une définition quelque peu vague de « logiquement »), dans une petite ville de montagne du nord-ouest de la Bohême, nommée Jáchymov. Au début du XVIe siècle, cette ville (située dans ce qui est aujourd'hui la République tchèque) était connue sous son nom allemand, Sankt Joachimsthal, qui peut être traduit par « val (ou vallée) de Joachim ». Cela peut ne pas sembler encore permettre une voie logique vers la modernité dollar, mais ça le sera.

Vers le début du 16ème siècle, le comte de Schlick (un nom qui vient de véritables livres d'histoire, et non d'un roman de Lemony Snicket) a ouvert une mine dans cette ville, et à partir de son minerai a commencé à frapper et à émettre une bonne quantité d'argent pièce de monnaie. William Lyman Fawcett, dans son L'or et la dette, un manuel américain de finance (1879) nous informe que ces pièces étaient « d'un poids et d'un titre uniformes » et que « les commerçants de l'époque manquaient d'un étalon international », et ainsi « ces pièces devinrent bientôt en bonne réputation dans toute l'Europe sous le nom de Schlicken. thalers ou thalers de Joachim.

Le second de ces noms, le plus souvent écrit comme joachimstaler, semble avoir eu plus de succès que thaler schlicken, même si cela n'a pas duré très longtemps. Bientôt, le nom de cette pièce est devenu abrégé en allemand taler, et de là est devenu valeur. Au milieu du 16ème siècle, la langue anglaise avait ajouté valeur à son vocabulaire, utilisé en référence à une variété croissante de pièces de monnaie d'Europe et d'ailleurs qui étaient ainsi décrites.

Les dollar a été proposé comme unité monétaire des États-Unis au début des années 1780, et adopté officiellement en 1792 (bien qu'ils n'aient été effectivement émis comme monnaie qu'en 1794). Depuis lors, notre langue a pris un nombre remarquable de synonymes pour ce mot pour « 100 cents », souvent trouvé sous forme d'argot. Nous avons payé des choses avec OS, chevreuils, lèvres (et smackeroos), palourdes, hommes de fer (pour les dollars en argent), plunks, et simoleons.

Bien que la liste d'argot et de termes familiers pour le dollar (et d'autres dénominations de notre monnaie, telles que Benjamin pour le billet de 100 $, qui porte le portrait de Benjamin Franklin) est long et assez créatif, nous sommes tristes d'annoncer que le mot basé sur le compte des morts depuis longtemps semble avoir été largement négligé. Si vous êtes d'avis d'essayer d'introduire un nouveau terme d'argot pour le dollar, et aimeriez pimenter votre monnaie avec un degré de flair historique que vous pourriez certainement faire pire que schlickenthaler.


Alors, juste où est-ce que le ' Vous ne devinez jamais pourquoi le signe dollar est un S

Il est généralement assez facile de déterminer d'où viennent nos symboles les plus courants. Prenez les symboles de marque, par exemple : ® signifie enregistré © signifie droit d'auteur et ™ signifie marque. Fahrenheit (F) et cents (c) sont tout aussi intuitifs.

Alors, comment avons-nous commencé à utiliser un S majuscule traversé d'une ou deux lignes ($) pour représenter les dollars américains ?

Dans une histoire d'origine populaire, le signe dollar a commencé comme un U au-dessus d'un S, comme raccourci pour « États-Unis ». Au fil du temps, le bas du U a disparu, laissant le S avec deux lignes le traversant. Plus tard, il a été simplifié à une seule ligne. C'est logique, non ?

La vraie histoire, cependant, est un peu plus compliquée, et elle commence en Europe.

Selon Reader&aposs Digest, l'histoire commence au XVIe siècle, lorsque les explorateurs espagnols ont trouvé des quantités massives d'argent dans leurs terres d'Amérique du Sud nouvellement conquises&# x2014lands qui deviendront plus tard le Mexique, le Pérou et la Bolivie. Nager dans l'argent, l'Espagne s'est rendue en ville pour frapper des pièces d'argent connues sous le nom de "pièces de huit", ou peso d'ocho— "pesos" pour faire court. L'offre d'argent en Europe diminuait à cette époque, permettant au peso espagnol de remplacer le peso allemand joachimsthaler (la racine du mot « dollar ») comme pièce principale du commerce international. Et c'est ainsi que le "dollar espagnol" est né.

Plutôt que d'écrire le mot en entier, les marchands ont commencé à utiliser un P avec un exposant S (ps) comme abréviation de "pesos". : Un S barré.

REGARDER: C'est pourquoi les intérieurs d'avion sont bleus

Les colons américains anglais où le premier à utiliser le symbole, qui a commencé à apparaître dans les documents vers 1770&# x2014six ans avant la naissance des États-Unis.

Aujourd'hui, près de 250 ans plus tard, le bon vieux signe $ est presque aussi emblématique que le drapeau américain… et vous pouvez prendre cette à la Banque!


L'origine du dollar

Un trou minier dans les montagnes de Bohême a produit tellement d'argent qu'il est devenu la source officielle de monnaie pour tout le Saint Empire romain.

La mine se trouvait dans une vallée appelée Joachimsthal, et les pièces de monnaie ont fini par porter le même nom : " Joachimstalers". nom de la devise que vous aimeriez avoir dans votre poche.

L'image ci-dessus est la pièce d'argent frappée pour la première fois en tant que "Guldiner" en 1486 au Tyrol. Le nom “Taler” a d'abord été donné à la pièce d'argent de même taille frappée à Joachimstal en Bohême.

Le signe $

Le signe $ a été conçu en 1788 par Oliver Pollock, un homme d'affaires de la Nouvelle-Orléans, en utilisant une combinaison de symboles monétaires espagnols.

Le signe $ est utilisé dans de nombreux pays autres que les États-Unis, y compris pour le peso argentin, le réal brésilien, l'escudo du Cap-Vert, le peso chilien, le peso colombien, le peso cubain, le peso dominicain, le peso mexicain, le pa’anga tongien et uruguayen peso.

Certains pays échangent leur monnaie en dollars mais avec des symboles différents : Australie, Bahamas, Canada, Libéria et autres.

Poids de 1 million de dollars

Si vous empilez un million de billets de 1 USD, il mesurerait 110 m de haut et pèserait exactement 1 tonne.

Un million de dollars de billets de 100 $ ne pèse que 22 lb (10 kg).

Un million de dollars de pièces d'un cent (100 millions de pièces) pèse 246 tonnes.

Tu pourrais aussi aimer -

Le saviez-vous? - des faits fascinants et des histoires intéressantes sur les gens, les lieux et l'histoire, avec les meilleures listes et les anecdotes et copie 2021


Cet œil effrayant au dos du billet d'un dollar, a expliqué

Première chose à retenir : il existe de nombreuses théories du complot sur l'œil et la pyramide du billet d'un dollar. Je voulais voir lesquels étaient les plus populaires. Je me suis donc rendu au Bureau of Engraving and Printing au centre-ville de Washington, pour faire ma propre enquête informelle dans les rues.

Tout d'abord, Ginny Cochran — qui travaille actuellement à la Monnaie. Sa théorie : « Quelque chose à voir avec les maçons, et je sais que cela remonte à plus loin que ça. »

Eh bien, cela remonte à la fondation de notre pays. Certains des pères fondateurs étaient des maçons, et l'œil est devenu un symbole maçonnique. Mais il a en fait été ajouté par un graveur qui n'était pas un maçon.

Dernières histoires sur le marché

“Le terme officiel est que c'est l'œil de la providence. L'œil de Dieu, d'une manière générale », explique Steven Bullock, professeur d'histoire à l'Institut polytechnique de Worcester.

Alors, d'accord, mais d'où vient la pyramide ? La théorie suivante de mon enquête impromptue vient de Brian Bush, 9 ans.

“Peut-être le roi Tut ? C'est peut-être sa pyramide ? », demande-t-il.

Brian venait juste de finir de visiter le Bureau of Engraving and Printing. Il dit qu'ils n'ont pas mentionné la pyramide du billet d'un dollar lors de la tournée. Les théoriciens du complot diraient qu'ils ne veulent pas que nous le sachions. Mais en fait, Brian est sur quelque chose.

« La pyramide était considérée comme le type de structure humaine qui a duré à travers les âges », explique Bill Ellis, professeur émérite d'études américaines à Penn State.

Il dit que les pères fondateurs voulaient que le pays dure aussi longtemps que les pyramides.

Mais la pyramide et l'œil ne sont apparus sur le billet d'un dollar qu'en 1935. Ils ont commencé dans le cadre de notre Grand Sceau. FDR les a ajoutés au dollar.

Cela nous amène à notre prochaine théorie du complot, gracieuseté d'Andrew Epting, qui attendait un bus près de la Monnaie.

"Nouvel ordre mondial. C'est très folklorique », dit-il à propos de l'arrière du dollar.

“Nouvel ordre.” Cela dit, en latin, sous la pyramide. Les historiens disent que cela fait référence à la naissance d'un nouveau pays. Et FDR a aimé la façon dont il a emboîté le pas avec son New Deal. Mais, pour les théoriciens du complot, les mots "nouvel ordre" sur le billet d'un dollar étaient un signal que le gouvernement américain avait été pris par les forces du mal.

« Je suis heureux que nous ayons des jeux vidéo [et] la télévision pour détourner l'esprit des gens de certains de ces trucs de nos jours », dit-il en riant.

Bien sûr, certains jeux vidéo tournent en fait autour des théories du complot. Alors, est-il étonnant qu'il y ait autant de conjectures sur un symbole aussi étrange ?

D'autant plus qu'on le transporte dans nos poches.

Histoires que vous pourriez aimer

Pourquoi la demande de pots Mason augmente en période d'incertitude

Cet artiste coupe de l'argent et l'utilise pour le collage

Le meilleur économiste de Trump fait son plaidoyer pour des réductions d'impôt sur les sociétés

L'ancien sénateur Bill Bradley parle de réforme fiscale

Ce qu'il faut savoir sur « l'austérité »

Le président Brady est convaincu que les réductions d'impôts du GOP seront rentables

Nous sommes là pour vous aider à naviguer dans ce monde et cette économie en mutation.

Notre mission chez Marketplace est d'élever l'intelligence économique du pays. C'est une tâche difficile, mais elle n'a jamais été aussi importante.

Au cours de la dernière année, nous avons vu un taux de chômage record, des projets de loi de relance et des utilisateurs de reddit influencer le marché boursier. Marketplace vous aide à tout comprendre, grâce à des rapports factuels, accessibles et impartiaux.


Quelle est la différence entre 20$ et 20$?

C'est la convention de certains pays de mettre leur symbole monétaire avant le numéro, tandis que d'autres le mettent après le numéro.

Au moins un pays l'a placé au milieu.

On peut donc supposer, en l'absence de tout contexte, que le 20$ est une monnaie différente du 20$.

En anglais, le signe dollar est placé avant le montant, donc l'ordre correct est $20, comme d'autres l'ont noté.

Cependant, lorsque vous voyez des gens utiliser 20$, il est probable qu'ils soient influencés par différentes choses :

  1. De nombreux autres pays (et la province canadienne du Québec) mettent le symbole monétaire après le montant
  2. En anglais parlé, le mot dollars suit le montant, par ex. vingt dollars
  3. Le signe pour centimes est placé après le montant : 25¢

En raison de ces incohérences, l'écriture 20$ est une erreur très courante. Je suis connu pour le faire moi-même.

En anglais américain, le symbole monétaire est placé avant le montant, il en est de même pour l'anglais britannique.
Il est $20, ne pas 20$.

L'emplacement de la devise dépend de la langue dans laquelle elle apparaît.

Par exemple, les textes anglais devraient utiliser " 20 € " tandis que les textes français devraient utiliser " 20 € ".

Comme d'autres l'ont mentionné en passant, ce ne sont pas les deux seules possibilités. En France au moins, vous trouvez parfois des prix écrits comme 19€95, comme alternative à 19,95€ (et oui, le séparateur décimal il y a la virgule).

20$ est canadien-français et 20$ est canadien-anglais/américain.

Dans Argentine autres pays c'est la même chose, 20$, je pense que c'est la convention la plus utilisée. Il en va de même avec l'euro 20 €.
Si vous le considérez comme une unité (je ne sais pas si c'est considéré comme tel), alors c'est la seule unité à laquelle je peux penser qui vient avant le nombre. Envisager 23cm, 6 pouces, 2"

Edit : suppression d'une mention d'un pays qui ne semble pas pertinent pour ce site et la langue anglaise.

20 $ est conventionnel, mais pour jeter un coup d'œil dans le tout : s'il s'agit d'une correspondance occasionnelle, dans les deux cas, c'est OK.

Pour les dollars, le bon moyen est de 20 $. Quand je vois 20$, cela signifie que l'écrivain pensait "vingt dollars" (pas "vingt dollars") et par conséquent, il est naturel de taper 20$ et si l'écrivain se sent paresseux, il ne reculera pas pour le corriger. La paresse est plus courante dans les contextes occasionnels.

Pourquoi toutes ces complications excessives ? La différence est que, en anglais, 20 $ est le correct façon d'utiliser le signe dollar, alors que 20$ est un Incorrect façon d'utiliser le signe dollar. C'est tout ce qu'on peut en dire.

Les autres langues et devises ne sont pas pertinentes pour la question. Zut, comment le cent signe est utilisé n'est pas pertinent à la question, même s'il s'agit sans doute de la même devise et certainement de la même langue.

Je pense qu'une partie du fait de placer le symbole avant le nombre est d'aider à différencier les dollars et les cents. Le symbole du dollar précède toujours, tandis que le symbole du cent suit toujours. Si les deux devaient suivre, cela pourrait devenir déroutant, car un S grossièrement écrit avec une grève verticale pourrait être confondu avec un c avec une grève verticale.


L'histoire du dollar comme monnaie

La monnaie aux États-Unis est le dollar. Vous le saviez probablement déjà.

C'est également le nom de la monnaie dans plus de 20 autres pays, dont le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Qu'est-ce qu'un dollar exactement, et pourquoi est-ce le nom de la monnaie dans ces pays ?

Apprenez-en plus sur l'histoire du dollar dans cet épisode de Everything Everywhere Daily.

Cet épisode vous est présenté par CuriosityStream.

Si vous souhaitez rafraîchir vos connaissances économiques, CuriosityStream propose un tas de documentaires parmi lesquels choisir, notamment des émissions sur la bulle hollandaise des tulipes de 1636 et la Grande Dépression, ainsi que des biographies d'économistes célèbres tels que Adam Smith, Karl Marx et Milton Friedman.

Les prix commencent à 2,99 $ par mois ou 19,99 $ par an. L'un des services de streaming les moins chers en ligne.

Si vous aimez apprendre, commencez votre abonnement en visitant Everything-Everywhere.com/CuriosityStream ou cliquez sur le lien dans les notes de l'émission.

L'essor de la monnaie en tant que moyen fongible d'échange de biens et de services était inexorablement lié à l'utilisation de métaux précieux tels que l'argent et l'or.

Ces métaux avaient des propriétés qui se prêtaient à une utilisation comme monnaie, principalement qu'ils étaient rares, faciles à diviser et étaient des éléments. Vous pouvez faire fondre de l'argent, par exemple, pour créer des pièces plus petites, ou les fondre ensemble pour en faire de plus grandes.

Même si ces métaux étaient formidables en tant que réserves de richesse et unités d'échange, ils n'étaient pas toujours les mêmes. Vous pouvez mélanger des métaux moins chers pour créer une pièce qui ressemble à une pièce normale, mais qui contient moins de métal précieux. De même, vous pouvez raser une pièce pour la rendre légèrement plus petite et prendre les copeaux pour en faire une nouvelle.

Par conséquent, les pièces de qualité dont la taille et la pureté étaient garanties étaient plus appréciées que les autres pièces.

Avec cela, nous nous tournons maintenant vers le royaume de Bohême en 1520, où ils ont commencé à frapper des pièces d'argent extraites dans une mine d'argent de la ville de Joachimsthal, aujourd'hui connue sous le nom de Jáchymov en République tchèque. Le nom de la ville est allemand venant de St. Joachim et « thal » qui signifie vallée en allemand.

Les pièces qui ont été produites à partir de cette mine à Joachimsthal s'appelaient Joachimsthalers. Au fil du temps, la première partie a été abandonnée et ils ont simplement commencé à être appelés thalers.

Le thaler était une grosse pièce d'argent de la taille d'un dollar américain en argent à utiliser comme comparaison.

Au fur et à mesure que les pièces se répandaient, le terme thaler est devenu un terme générique pour une pièce d'argent de cette taille, et le mot s'est transformé au fur et à mesure que les pièces se sont répandues.

Thaler est devenu dalar en Scandinavie et dolar en Angleterre et aux Pays-Bas.

Lorsque d'autres pays ont commencé à faire circuler des pièces d'argent, elles ont été appelées dollars. Les Pays-Bas ont émis une pièce d'argent avec un lion dessus qui est devenu connu sous le nom de lion dollar ou le leeuwendaalder. La première moitié de celle-ci, la partie du lion, est devenue la base des monnaies en Roumanie et en Bulgarie. Le leu et le lev.

De même, les pièces d'argent espagnoles connues sous le nom de pièces de huit, étaient de taille similaire au thaler et sont devenues connues sous le nom de dollars espagnols.

À ce stade, vous vous demandez peut-être pourquoi les États-Unis se sont retrouvés avec le mot dollar pour leur monnaie, alors qu'ils étaient une colonie britannique ? N'aurait-il pas été plus logique pour les Américains d'utiliser des livres ?

Les dollars néerlandais et espagnol circulaient dans les premières Amériques, en particulier le dollar espagnol, car l'Espagne produisait une énorme quantité d'argent et avait une présence démesurée dans l'hémisphère occidental.

Lorsque la Révolution américaine s'est produite, les colonies ont émis du papier-monnaie qui était adossé à l'argent des dollars espagnols. En Virginie, les dollars espagnols étaient même la monnaie légale utilisée dans les transactions quotidiennes.

En 1792, le premier secrétaire au Trésor, Alexander Hamilton, évalua la quantité d'argent trouvée dans les pièces en dollars espagnols qui circulaient aux États-Unis.

Avec cela, ils ont créé un nouveau dollar des États-Unis, basé sur la teneur en argent du dollar espagnol. Le dollar américain contenait 371 grains 4/16e ou 24,057 grammes d'argent pur.

Il a également été déterminé que les comptes des nouveaux États-Unis seraient libellés en dollars.

C'est ainsi que les États-Unis ont adopté le terme dollar pour leur monnaie. C'est un mot allemand qui a été adopté pour les pièces de monnaie espagnoles, qui étaient utilisées dans les premières colonies.

La définition d'un dollar a changé au fil du temps. La quantité d'argent qui compose un dollar a baissé, et maintenant il n'a plus aucune valeur fixe. C'est juste une monnaie fiduciaire.

Donc, si cela explique l'utilisation américaine, pourquoi d'autres pays comme ceux que j'ai énumérés dans l'introduction utilisent-ils des dollars ? La plupart d'entre eux étaient également des colonies britanniques à un moment donné et ils n'avaient pas de pièces espagnoles flottantes.

Cela a à voir avec la décimalisation. Si vous vous souvenez de mon épisode précédent sur les raisons pour lesquelles les États-Unis n'utilisent pas le système métrique, les États-Unis ont en fait été l'un des premiers à adopter les monnaies décimalisées.

La livre sterling était autrefois divisée en shillings, qui correspondait à 1/20 de livre, et en pence, qui correspondaient à 1/12 de shilling. Cela signifie qu'il y avait 20 shillings dans une livre et 240 pence dans une livre.

Le dollar américain a été la deuxième monnaie après le rouble russe à être décimalisée, et au XIXe siècle, le mot dollar a été associé à une monnaie décimalisée.

Lorsque de nombreux pays du Commonwealth sont passés à une monnaie décimalisée, ils ont choisi le nom dollar pour distinguer leur monnaie de la livre sterling précédente.

La Grande-Bretagne n'a décimé sa monnaie qu'en 1971.

Le nom des pièces de monnaie a des histoires similaires liées aux métaux précieux.

Le mot penny vient du terme pennyweight. Un pennyweight est ? 1 ? 240 d'une livre troy, qui est exactement le même que le rapport d'un penny à une livre britannique. Les deux étaient des unités de poids en argent sterling.

L'utilisation américaine du mot penny en découle, mais ce n'est pas un terme officiel. Officiellement, il s'agit simplement d'une pièce d'un cent. Il y a un énorme débat sur le fait de se débarrasser du sou aux États-Unis, mais je vais le garder pour un autre épisode.

La pièce de cinq cents américaine et canadienne est connue sous le nom de nickel en raison du métal dont elle est composée. Le nickel est produit depuis 1866 et il a remplacé la pièce d'un demi-dime en argent. Les États-Unis et le Canada sont les seuls pays qui appellent les pièces de cinq cents « nickels ».

En parlant de dimes, le mot dime vient du mot français de la même prononciation, qui signifie « dîme », et une dîme vaut bien sûr 1/10.

Les États-Unis et le Canada ont des pièces de 25 cents, c'est-à-dire un quart, alors que la plupart du reste du monde a des pièces de 20 cents. La raison de cela remonte aux dollars espagnols qui circulaient aux premiers États-Unis. Les pièces étaient régulièrement divisées en huit parties, d'où leur appellation de pièces de huit. Chaque huitième s'appelait un « bit », et 2 bits constituaient un quart.

Des pays comme l'Australie qui ont décimalisé plus tard ont simplement ignoré les pièces de 25 cents car ils n'avaient pas d'histoire.

Les États-Unis sont l'un des seuls pays à avoir encore un billet papier d'un dollar. C'est l'une de ces choses tenaces comme les unités impériales qui ne semblent tout simplement pas disparaître. Les États-Unis ont essayé de faire circuler des pièces en dollars, mais les gens ne semblent tout simplement pas les utiliser. Vous pouvez en fait les trouver en usage régulier si vous vous rendez dans des pays qui utilisent le dollar américain, comme en Equateur.

Le problème avec les pièces en dollars, c'est qu'elles étaient toujours de taille trop proche du quart. La Monnaie américaine n'a pas produit de pièces en dollars pour la circulation générale depuis 2011 en raison du manque de demande.

Enfin, je terminerai par l'origine du signe dollar.

Il existe deux variantes du signe dollar. Une avec un S majuscule avec une ligne verticale qui la traverse, et une autre avec deux lignes verticales qui la traversent. La variante à deux doublures s'appelle un Cifrão en portugais.

La variante à une ligne était à l'origine pour le peso espagnol. Le grand S indiquait l'Espagne, un P était utilisé en exposant. Finalement, le P et le S ont été écrits l'un sur l'autre, puis la partie ronde du P a disparu, laissant une ligne verticale à travers la lettre S. Le signe du dollar est également le signe du peso aujourd'hui au Mexique.

La variante à double ligne aurait pu être un monogramme des lettres U et S superposées.

Aujourd'hui, la version double ligne est tombée en désuétude et elle n'est même pas disponible dans le jeu de caractères Unicode sur les ordinateurs.

Donc en résumé, le dollar vient aujourd'hui d'un mot allemand, popularisé par les pièces néerlandaises et espagnoles, et s'est répandu à cause de la décimalisation américaine.

Everything Everywhere est aussi un podcast !


L'origine du signe monétaire "$" n'est pas certaine. De nombreux historiens font remonter le signe monétaire « $ » aux « P » mexicains ou espagnols pour les pesos, les piastres ou les morceaux de huit. L'étude des manuscrits anciens montre que le « S » s'est progressivement inscrit sur le « P » et ressemblait beaucoup à la marque « $ ».

La première forme de monnaie en Amérique était probablement le wampum. Fabriquées à partir de perles faites de coquillages et enfilées selon des motifs complexes, bien plus que de l'argent, les perles wampum étaient également utilisées pour consigner les événements importants de la vie des peuples autochtones.

Le 10 mars 1862, le premier papier-monnaie américain est émis. Les coupures à l'époque étaient de 5 $, 10 $ et 20 $ et ont cours légal le 17 mars 1862. L'inclusion de la devise "In God We Trust" sur toutes les devises était requise par la loi en 1955. Elle est apparue pour la première fois sur le papier-monnaie en 1957 sur les certificats d'argent d'un dollar et sur tous les billets de la Réserve fédérale à compter de la série 1963.